Baromètre de l’infidélité réalisé pour Entre Infidèles.

 

Pour 3/4 des infidèles : leur couple reste la valeur sûre*

Tout savoir sur le profil de l’infidèle ! Qui est-il ? Quelles sont ses motivations, comment gère-t-il sa vie de couple ? Quelles sont ses habitudes et ses meilleurs alibis pour tromper sans se faire prendre ? Entre-Infidèles.com, spécialiste de la rencontre adultère sur Internet, lève le voile dans la 1ère édition du baromètre de l’infidélité, sur les signes qui ne trompent pas !

75% des infidèles n’ont pas fait le deuil de leur couple

S’ils ne sont plus entièrement satisfaits, près de 40% des infidèles restent proches de leur moitié. Le train-train quotidien continue ainsi de rimer avec les mots tendresse et affection. Ils ne voient pas dans leur comportement le signe irrémédiable d’une séparation annoncée.

21% des personnes interrogées estiment quant à elles que cela fait partie de la vie ! Il y a des moments avec et des moments sans… Philosophes, elles attendent des jours meilleurs en se consolant avec d’autres partenaires, mais leur couple reste une priorité.

En outre, 15% restent malgré tout éperdument amoureux de leur conjoint et ne le trompe pas par manque d’amour !

Au total, ce sont ainsi 3/4 des infidèles qui n’envisagent pas sérieusement leur vie sans leur couple.

L’avenir semble moins rose pour 18% des infidèles qui avouent ne rester que par habitude ! Ils n’ont plus rien à offrir à leur conjoint, plus rien à se dire et ne partagent tout simplement plus grand-chose…

EI-relation conjoint

1ère motivation : l’insatisfaction pour 50% des infidèles !

Pour près de 50% des infidèles, leur couple n’est plus suffisant pour se sentir satisfait. C’est la raison essentielle pour aller combler dans d’autres bras ce qu’ils ne trouvent plus complètement à la maison.

D’autres évoquent la quête perpétuelle de l’étincelle de la séduction. Ainsi, 25% des personnes interrogées sont d’éternels Don Juan et ne peuvent pas s’empêcher de rechercher dans les yeux des autres une flamme naissante.

Dans 14% des cas, c’est juste l’ennui qui guette et qu’on repousse à coups d’amourettes sans lendemain…

Mais pour 8% enfin, l’infidélité sonne le glas de la relation de couple, ils ne sont tout simplement plus amoureux.

EI-pourquoi tromper

1/3 des infidèles est en couple depuis plus de 15 ans

Avec le temps tout s’en va… Les personnes en couple depuis plus de 15 ans sont celles qui sont les plus tentées par l’adultère. Ainsi, 1/3 des répondants sont mariés, pacsés ou en couple de longue date. C’est la routine de cette vie, installée dans un quotidien monotone, qui pousse les personnes à vivre des expériences nouvelles.

On constate aussi que 9% seulement des personnes en couple depuis moins d’un an succombent aux mêmes tentations.

EI-duree couple

Près de 50% des infidèles ont déjà eu plus de 2 amants

Les infidèles ont en outre répondu à Entre-Infidèles.com sur le nombre d’amants ou de maîtresses qu’ils ont connu.

Point de remords pour près de 50% d’entre eux !

Ainsi, 30% des personnes interrogées avouent avoir déjà eu entre 2 à 5 partenaires différents.

Amateurs avisés des relations adultérines, 9% ont connu entre 5 et 10 personnes.

Les stakhanovistes de l’adultère, ils sont 7%, enregistrent quant à eux plus de 10 partenaires pour leurs aventures.

En revanche, 31% des personnes interrogées par Entre-Infidèles.com se sont sans doute égarées sur le site… Sont-elles amnésiques ou menteuses ? Elles déclarent ne jamais avoir eu de relation hors de leur couple… Leur présence sur un site adultérin n’a pour but que de tisser une timide et innocente relation épistolaire…

Enfin, 17% des sondés déclarent n’avoir trompé leur conjoint qu’avec une seule et unique personne. Pour l’instant…

EI-nb partenaires

Excuse n°1 : une urgence au travail

Dans la plupart des cas, un alibi n’est pas nécessaire. Ainsi, près de 40% des personnes interrogées révèlent que souvent leur conjoint n’y voit que du feu.

Prudents, malgré cela, les infidèles prévoient quelques alibis qui leur semblent crédibles.

« Chéri(e), j’ai du boulot », « Chéri(e), j’ai une réunion qui s’éternise »,… La prochaine fois que vous entendrez ces mots, tendez mieux l’oreille !

Pas très original certes, mais visiblement suffisamment efficace pour détourner l’attention de sa moitié.

Trop de travail, c’est l’excuse favorite pour 22% des infidèles.

C’est pourquoi, les soirées bowling, poker et bar à ongles doivent figurer en haut de la liste de la méfiance !

Dans 13% des cas, c’est les amis qui fournissent cet alibi en béton.

Ainsi, apprendre à pêcher à la mouche, se préparer à devenir le prochain Garry Kasparov, tirer à l’arc, réaliser des maquettes, sont autant de signes que peut-être rien ne va plus.

11% des infidèles ont recours à l’excuse d’un loisir pour filer à l’anglaise rejoindre leur partenaire de galipettes.

EI-alibi

Le 5 à 7 à l’hôtel : le roi des rendez-vous extra-conjugaux

Malgré le désarroi des professionnels du tourisme, on devrait voir apparaître une recrudescence des réservations à l’heure ! Car pour leurs rendez-vous coquins, les infidèles privilégient l’hôtel ! Ils sont 35% à opter pour une chambre prête à l’emploi, pour un 5 à 7 en toute discrétion.

Si la relation se poursuit dans le temps, cette option peut se révéler coûteuse. C’est pourquoi, 30% choisissent de se rendre chez l’autre. En revanche, seuls 6% acceptent d’ouvrir leur porte et leur lit à leur amant/ maîtresse.

17% ont trouvé la solution pour une relation discrète, économique et très érotique : les lieux publics ! Histoire de pimenter une histoire déjà interdite !

EI-Lieu

* Sondage réalisé sur le site Entre-Infidèles.com auprès de 15 829 internautes du 26 juillet au 5 septembre 2013.

 

Retour à la page d'accueil